L'ergonomie de conception architecturale: agir à la source

L’ergonomie de conception architecturale : agir à la source

L’ergonomie de conception architecturale, qui consiste à intégrer la présence d’un ergonome dès les premières phases de conception ou d’aménagement d’un espace de travail, que ce soit de bureau ou d’usine, ne vient pas spontanément en tête aux différents gestionnaires. L’ergonomie, ce n’est pas seulement de la correction de poste, l’ergonome peut aussi agir à la source, dès les premiers jets de votre projet.

Réaménagement, déménagement, construction, rénovation, changement de production, introduction de nouveaux équipements ou changements technologiques, entre autres, constituent toutes des occasions pour intégrer l’ergonomie dès la conception des espaces de travail, éliminant ainsi les risques à la source. Ceci assure l’efficacité, la santé, le confort des employés dans ces nouveaux espaces … et respecte l’esprit de la Loi sur la santé et la sécurité au travail. L’intégration d’un ergonome dès les premières phases de votre projet génère les plus grands impacts et maximise le retour sur votre investissement.

Nous avions déjà fait remarquer, il y a quelques temps déjà,  la convergence entre les ressources humaines et l’ergonomie. Déjà fort occupés par leur travail, les employés des ressources humaines sont malheureusement peu impliqués dans la conception même des espaces.  Pourtant, leur impact pourrait être majeur. Les ressources humaines occupent une place stratégique dans la réalisation des objectifs d’affaires des entreprises et l’aménagement des locaux devient un support important pour atteindre ces objectifs. En planifiant les espaces en lien avec le travail qui s’y déroulera et en éliminant les risques à la source, un aménagement ergonomique peut éviter plusieurs problèmes de santé et inconforts à vos employé(e)s et en permettre une productivité accrue. Plus largement, l’ergonome expérimenté en projet de conception est en très bonne position pour agir à titre d’intégrateur du bien-être dans une organisation. En effet, l’ergonome est en mesure de discuter aussi bien avec les professionnels de la santé-sécurité, de l’architecture ou même de l’assureur afin de prévenir à la source plusieurs maux associés au travail. Il faut dépenser bien davantage en ergonomie de correction qu’en agissant à la source et, en plus, avec des résultats bien plus limités, aussi bien dans le temps que dans l’espace.    

Heureusement, de plus en plus d’acteurs de l’entreprise tendent à intégrer l’ergonomie dans leurs décisions, que ce soit le département des approvisionnements intégrant un ergonome lors de l’élaboration de devis d’achat, le département des opérations lorsque vient le temps de modifier une chaîne de production ou le département des immeubles lors d’un réaménagement ou d’une nouvelle construction. De par son travail interdépartemental, l’ergonome impliqué dans un projet de conception est à même de comprendre les enjeux de chacun des départements (finances, ressources humaines, approvisionnements, immeubles, santé-sécurité, marketing, opérations, etc.) et des différentes parties prenantes impliquées dans le projet (employeur, employé(e)s, syndicat et autres le cas échéant). Ainsi, plusieurs départements font maintenant appel à l’ergonome afin d’éviter les corrections parfois coûteuses causées par un aménagement neuf déficient. Au Royaume-Uni, une étude conjointe des gestionnaires des ressources humaines et des gestionnaires de bâtiments mentionne que l’approche en silo est dépassée et que ces deux professions doivent échanger et converser quant à la question des nouveaux espaces de travail.

Les études de poste et la formation sont toujours des éléments majeurs de l’intervention en ergonomie, mais plusieurs remarquent maintenant les bénéfices d’agir à la source par une intervention en ergonomie de conception architecturale et ce peu importe son département.

Références :

Étude conjointe, du British Institute of Facilities Management (BIFM) et du Chartered Institute of Personnel and Development (CIPD), association regroupant 135 000 professionnels de la gestion des ressources humaines

Demandez notre «white paper» sur la plus-value de l'ergonomie de conception architecturale dans le cadre d'un projet d'aménagement en visitant cette page.

Retour à l'infolettre