Actualtés

Être assis vous tue, vraiment ?

Être assis semble devenu dangereux, certains ayant même trouvé la formule choc : «Sitting is the new smoking» (traduction libre : S’assoir est la nouvelle cigarette !). La guerre aux chaises serait donc déclarée… Afin de contrer les effets néfastes de la position assise, certains ne jurent que par le travail debout. Qu’en est-il exactement ?

Depuis quelques mois, on ne compte plus les références à des articles, parfois alarmistes, et des études de fabricants de mobilier traitant de la question du travail en position assise prolongée. Certains présentent la position debout comme la solution. En réalité, chaque posture offre sont intérêt et plusieurs aspects devraient être considérés.

Entre le tout-debout et le tout-assis, plusieurs solutions existent. Un poste permettant le travail assis et debout avec une table ajustable en hauteur et un siège adapté peut constituer une alternative intéressante. Une autre option consiste à se lever occasionnellement et prendre des micro-pauses. Cela est non seulement bénéfique pour votre circulation sanguine, mais aussi pour vos yeux. Si vous avez un casque d’écoute sans-fil, celui-ci peut vous permettre de vous lever lors d’un appel téléphonique. Certains visiteurs du Neocon, la plus vaste foire commerciale destinée aux espaces commerciaux avec plus de 40 000 visiteurs, ont identifié une tendance pour 2014 envers le mouvement. Le principe est le suivant : si vous devez demeurer assis pour une longue période, entrecoupez celle-ci de courtes pauses.

Selon votre travail et vos tâches, il pourrait peut-être s’avérer bénéfique d’avoir un poste de travail assis-debout. Ceci pourrait être une recommandation à la suite d’une analyse ergonomique de votre situation de travail.

Employeurs, en plus des demandes pour des postes ajustables, les demandes pour des ballons d’exercice comme fauteuil, des appareils elliptiques ou des tapis roulants arrivent sur votre bureau et vous ne savez plus quoi et comment répondre à toutes ces demandes ! Détendez-vous un peu en regardant cette vidéo et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui départagera entre le désir d’un employé pour une solution et sa réelle nécessité. Peut-être serait-il aussi approprié de savoir si vos politiques internes contribuent à «poster» vos employés à leur bureau, sans leur permettre le moindre déplacement. Quoi qu’il en soit, évitez de céder à la panique ou à l’effet de mode en acceptant toute les demandes sans avoir pris soin de les évaluer ou les faire évaluer par un professionnel. Après tout, vous engagez votre responsabilité en acceptant tous ces appareils en vos murs.

En terminant, à quand remonte votre dernière micro-pause ?

Références
Travail en position debout, document de l’Université Laval
Article du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail sur la question du travail assis prolongé.
Reportage sur le «bureau actif» à l’émission Découvertes de Radio-Canada, diffusé le 28 septembre 2014

Notre article Comment choisir une chaise ergonomique pour le bureau

Retour à l'infolettre