Sensibilisation à la manutention manuelle sécuritaire de charges

Sensibiliser les travailleurs à la manutention manuelle en une heure trente : est-ce possible?

Plusieurs organisations sont confrontées à la dure réalité de sensibiliser leurs travailleurs aux principes de manutention manuelle sécuritaire sans disposer de plusieurs heures pour le faire. Peut-on réussir un tel tour de force tout en respectant l’esprit de la nouvelle approche de formation à la manutention manuelle proposée par l’IRSST? C’est le défi que Christine Lamarche, conseillère à l’APSAM, et Patrick Vincent, ergonome certifié chez Vincent Ergonomie se sont données pour la mise à jour du chapitre sur la manutention manuelle de la formation Travaux publics et construction (TPC) de l’APSAM. Les auteurs ont d’ailleurs présenté leurs réflexions et les choix effectués durant l’élaboration de cette session de sensibilisation lors du Colloque 2014 Réseau d’échanges sur la manutention manuelle.

Sensibiliser les participants à la manutention manuelle en une heure trente : est-ce possible? C’est ce que croient Christine Lamarche, conseillère à l’APSAM, et Patrick Vincent, ergonome certifié chez Vincent Ergonomie. Cependant, faire court est tout un défi. La répartition du temps entre les leçons devient alors l’enjeu principal et chaque notion enseignée doit être sous-pesée afin d’atteindre les objectifs de la session d’information. Rappelons qu’il importe de distinguer session d’information et session de formation. Une session d’information (ou de sensibilisation) présente le «quoi faire» et une session de formation présente le «comment faire». Faire le choix d’une session de sensibilisation exige d’emblée de laisser tomber un certain nombre d’éléments. En ciblant ses objectifs et en demeurant modeste sur le développement des notions enseignées, il est possible de faire du très bon travail. Comme le disait Denis Denys, lors de la plénière au Colloque 2014 du Réseau d’échange sur la manutention, le cas de la session développée pour l’APSAM ressemble davantage à une session hybride, à mi-chemin entre information et formation. En effet, cette session a misé sur la pratique en y accordant un tiers du temps. Les participants sont donc engagés dans des exercices simples, mais permettant de découvrir des fondements en manutention manuelle tels que l’importance du mouvement des pieds pour éviter une torsion du dos ou l’importance du type de prise pour découvrir le centre de gravité d’une charge et ainsi chercher à réduire le bras de levier de celle-ci en repositionnant le centre de gravité de la charge près du corps.

Enfin, cette session de sensibilisation à la manutention manuelle a très bien été reçue par le milieu municipal. La grande connaissance des travaux publics par Vincent Ergonomie a permis d’illustrer de façon concrète les principes et savoir-faire en matière de manutention manuelle. Pour en savoir plus sur la présentation conjointe de l’APSAM et de Vincent Ergonomie au Colloque 2014 du Réseau d’échange sur la manutention, nous vous invitons à consulter la présentation power point de la présentation.