Représentant sur la route : Accommodement au travail et intégration de l’ergonomie à la sélection d’un véhicule de flotte

Client

Distribution de produits

Mandat

Après avoir investi dans l’achat de 140 véhicules de flotte, l’entreprise a reçu, dès les premières remises de véhicules à ses représentants, diverses demandes d’accommodements. Après avoir étudié le véhicule fourni, il apparaissait qu’un véhicule alternatif devait être trouvé afin de répondre aux accommodements demandés.

Le défi

Notre intervention visait à conseiller l’entreprise dans le cadre du traitement de demandes d’accommodements en lien avec le nouveau véhicule choisi pour sa flotte comptant 140 unités. Le changement de véhicule de l’entreprise, passant d’un camion de type VUS à une voiture, occasionna quelques demandes d’accommodements dès la première vague de livraison des nouveaux véhicules aux employés.

La solution

Afin de bien démarrer le projet, une rencontre a été tenue avec le gestionnaire flotte, les gérants de district, une représentante des ressources humaines et l’avocate de l’entreprise, afin de déterminer l’approche à privilégier quant aux demandes d’accommodements reçues.

Nous avons ensuite procédé à l’évaluation ergonomique du véhicule choisi afin d’évaluer les contraintes engendrées par le nouveau véhicule, particulièrement en position de conduite.

Même si les accommodements visaient spécifiquement le poste de conduite et la conduite prolongée, nous avions anticipé que le changement de véhicules changeait aussi plusieurs autres aspects du travail. En effet, la hauteur du seuil du coffre arrière pouvait aussi constituer un enjeu puisque les représentants avaient aussi à effectuer la livraison de plusieurs boîtes de produits dans le cadre de leur travail. Ainsi, les femmes du 5e percentile (4’7’’) pouvait avoir de la difficulté à saisir les boîtes situées au fond du coffre arrière alors que les hommes de 95e percentile (6’3’’) devaient se pencher avec grande amplitude pour accéder aux boîtes. Ceci était amplifié par le fait que le nouveau véhicule offrait un espace de chargement réduit par rapport aux VUS utilisés précédemment.

Les résultats

Après avoir discuté avec le client, ceci nous a amené à lui proposer, parmi les véhicules du même fabricant, un modèle de véhicule capable de satisfaire les exigences du personnel ayant fait des demandes d’accommodements. Le fabricant a accepté de modifier la commande initiale afin d’y inclure quelques véhicules de type berline que nous avions identifiés comme étant en mesure de répondre aux demandes d’accommodements.

Comme  les représentants passaient de nombreuses heures sur la route, quelques consignes, présentées sous forme d’aide-mémoires, ont été données aux employés lors de la prise de possession de leur nouveau véhicule. Nous avons aussi produit, en complémentarité, un document montrant l’ABC de la manutention manuelle sécuritaire de charges particulièrement lors du chargement et déchargement de produits dans le coffre arrière.